Application de la LAT en Suisse romande

Les médias ont relayé récemment le mécontentement de certains cantons romands dans le cadre de l’application de la Loi sur l’Aménagement du Territoire. Le Valais a refusé ce texte mais a pris acte de la décision populaire au niveau suisse.

Le PDC est surpris d’entendre aujourd’hui les partisans de la révision de la LAT se plaindre publiquement des conséquences de l’application de ce texte.

Le Valais a combattu ce projet, et l’a refusé en votation, contrairement au reste de la Suisse.

Entendre aujourd’hui les conseillers d’Etat vaudois et genevois ou certains élus communaux du plateau réclamer une application du texte qui tienne compte des particularités locales ou de leurs projets stratégiques nous surprend. Le PDC et le Valais auraient apprécié durant la campagne que ces personnalités se joignent à la défense des particularités régionales lorsqu’il en était encore temps.

Quelle aurait été la réaction des autres cantons si le Valais avait cherché à limiter l’impact d’une telle loi sur son territoire afin de tenir compte des particularités cantonales ?
Il y a fort à parier que l’ensemble de la Suisse se serait indigné d’une telle attitude et aurait stigmatisé une nouvelle fois notre canton.

Dans la mesure où le Canton de Vaud a émis une directive spécifique sur l’application de la LAT révisée, la question de l’opportunité d’une démarche similaire peut désormais légitimement se poser en Valais.

Le PDC tient enfin à saluer avec satisfaction le réveil tardif de certains cantons dans ce dossier.

Sion, le 22 mai 2014

Personne de contact : Serge Métrailler, Président du PDCVr


Catégorie: Actualités | Commentaires fermés sur Application de la LAT en Suisse romande

Comments are closed.